Chronique du nouvel album de BEAT MARK

Le vendredi 26 août 2011 à 16h45, lors du festival Rock en Seine, j’avais rendez-vous avec le groupe français Beat Mark pour une interview. Un des membres du groupe m’avait même appelé deux jours avant pour confirmer et déplacer d’un quart d’heure notre entrevue.Le groupe m’a alors posé un gros lapin et ne m’a jamais rappelé pour prévenir de l’annulation ou d’un éventuel retard.

 

 

Je ne sais pas qui est le responsable de cette impolitesse pas très professionnelle. Je ne veux pas savoir si cela vient du groupe ou de son attaché de presse. Mais ce vendredi 26 août 2011 à 16h45, le groupe Beat Mark est devenu mon ennemi. Pas à cause du lapin en lui-même (enfin si un peu quand même), mais parce qu’ils m’ont fait rater le concert de Biffy Clyro !

 

 

5 ans après, je n’ai pas oublié. J’ai la rancœur tenace ! Je suis une teigne…

 

 

Donc message à Beat Mark : « Je ne vous oublie pas ! Vous avez une dette envers moi ! Vous me devez un concert de Biffy Clyro ». Et c’est vrai, je ne lâcherai jamais… 5 ans après, quand on me demande quel groupe français est cool, je donne des noms de bon groupe mais je précise aussi que Beat Mark est un groupe à éviter.

 

 

Bref «  » le nouveau disque de Beat Mark est peut être cool, je n’en sais rien et je m’en bats les steaks… Je vais continuer à penser que c’est un groupe à chier.

 

 

Je conseillerais donc aux gens de ne pas acheter ce disque, de ne pas aller voir ce groupe en live. Si vous voulez de la très bonne musique je conseille d’acheter le nouvel album de Biffy Clyro qui va sortir cette année et de tout faire pour aller voir Biffy Clyro en live…

 

 

Didier le rageux

 

 

Tattoo Artist #6 _ Thomas Boulard

Thomas Boulard

Thomas a un style très particulier. Cela se rapproche de la gravure, de l’illustration classique (classique dans le sens, comme on la faisait il y a 150 ans.). Il y a des thèmes récurent dans son travail comme les baleines et j’avoue que j’aime bien le fait dasn le travail d’un artiste quand un motif revient souvent. J’adore vraiment son trait, sa manière de gérer les contrastes et j’aimerais vraiment me faire piquer par lui. Surtout un bestiole… Mais le monsieur est très talentueux et donc très demandé (et à Lyon, donc pas pratique pour moi.).


Pour en voir plus : Son facebook

Mes autres portrait de tatoueurs sont ici, , ici, et puis ici

Art of Bali

Je pense qu’avec l’ambiance morose actuelle, c’est le bon moment pour remettre des photos de mes vacances à Bali, histoire de nous changer les idées… Mais moi ça me fout encore plus les glandes d’être à Paris et de pas être encore sur les Îles Gili.

Comme je l’avais dit ici, je vais pas faire un résumé de notre séjour, mais vous montrer des trucs que j’ai adorés / qui m’ont marqués ! A Bali j’ai sur-kiffé l’art…

Tout d’abord les sculptures… Il y en a de partout, dans des styles différents (là je vous mets que des statues en pierre – ambiance le temple maudit-, pour les poster de manière chronologique et pas me perdre dans toutes mes photos…). Il s’agit souvent de dieux, de démons et ça défonce ! Une statue d’un dieu à tête de singe en train de se marave en plein milieu d’un rond point, ça claque quand même un peu plus la classe que la statue de la vierge, là ou un accident a eu lieu il y’a 80 ans sur une petite route en Ardèche…

C’est parfois dans un style, on va dire local/classique. Mais certaines statues sont très réaliste. D’autres ont un coté très manga dans la manière de traiter le corps et la morphologie. J’adore !!!

 

Les 2 statues suivantes sont hyper creepy, on dirait que c’est tiré d’un manga de Junji Ito

 

Celle ci, est peut être une des plus classique, mais j’aime bien la petite offrande devant, comme on en voit partout là-bas…

Souvent on peut voir les statues qui sont habillées avec de vrai fringues ou protégées par des vraies ombrelles.

 

Oui c’est bien une statue d’un singe qui se tire sur la nouille, suivit d’un grand singe blanc qui allume une beauté locale mais elle avait un cœur de pierre.

 

Le varan de Komodo, protecteur de ma chérie !

mr malinois, malinois, monsieur malinois, Jutsyna

 

Sinon, on a fait quelques expos et musées. Là encore, il ya pleins de trucs super vénère que j’ai adoré…

Ci dessous, on peut par exemple voir une peinture de Garuda (homme à tête d’aigle de la mythologie) en train de me mettre un coup de pied pour me voler Justyna…

 

Cette peinture ci dessous s’appelle « MEGA FIGHT »… Sans rire ! MEGA FIGHT !!!!!! Les mecs savent peindre et savent donner des vrais noms cool !

 

Sinon en fin de notre première journée, après avoir été visiter la Sacred Monkey Forest, on est tombé par hasard sur une leçon de danse traditionnelle… Il y avait des filles de 5 à 15 ans environ et c’était vraiment cool. J’ai été personnellement hypnotisé par cette petite danseuse qui était vraiment très doué dans sa danse mais aussi dans les expressions du visage qui sont importante. Elle était juste parfaite ! Si on avait été Brad et Angélina, on l’aurait adopté de suite !
mr malinois, malinois, monsieur malinois,mr malinois, malinois, monsieur malinois,

 

 

 

Tattoo Artist #5 _ Annie Frenzel

Annie Frenzel

J’ai découvert les œuvres d’Annie Frenzel sur instagram en suivant les comptes d’autres artistes tatoueurs. Je suis fan ! J’adore sont trait, j’adore sa manière de gérer les couleurs (même si je ne veux que des tattoo en noir et gris sur ma peau…), son soucis du détails. Je me ferais bien piquer par elle, mais l’allemande a déménagé en Amérique et c’est bien dommage pour nous. J’espère la voir un jour en convention, même si c’est pas pour moi, mais au moins pour la voir travailler…

 

Pour en voir plus : Son instagram, son facebook

Mes autres portraits ici, ici et ici.

Soirée Deviant Zone fin Novembre

c’est chaud de dessiner les affiches pour les soirées Deviant Zone quand on a pas vu les films. Cette fois-ci c’est It Follows et Mr Babadook… Mais pour décembre ça va, ce sera Les Goonies et Willow !

Samedi 28 à Avignon, soirée Deviant Zone !

 

 

 

Mes plus beaux souvenirs du Bataclan en vrac.

Mes plus beaux souvenirs du Bataclan en vrac et dans le désordre. Toutes les photos n’ont pas été prise au Bataclan mais presque…

 

Biffy Clyro en 2013, que je voyais enfin en live d’une bonne manière après des passages trop court et mal programmé à Rock en Seine. Un concert puissant et pleins d’émotions comme toujours avec Biffy.

 

Rise of The Northstar en 2014, le jour de mon anniversaire. Parfait cadeau ! Fier des potes qui commençaient à exploser (et ce n’est que le commencement). Gros kiff de les voir en 1ère partie de Machine Head. Je suis persuadé que rapidement ce sera Machine Head qui ouvrira pour eux. Très bon set malgré la blessure de Vithia au dos qui l’empêchait de se donner autant qu’il voulait.

 

 

Le retour en France d’Alice in Chains en 2006 avec un nouveau chanteur. La 1ère partie était assuré par Stone Sour le side project de Corey Taylor (Slipknot) Je crois n’avoir jamais autant transpiré à un concert.

 

The BellRays en 2006. A une époque je voyais les BellRays en concert tout les ans… La plupart du temps dans des petites salles. C’était la première fois que je les voyais dans un environnement moins confidentiel… Un des meilleurs groupe de rock en live que j’ai jamais vu. Je ne me suis jamais fait chier à un de leurs concerts.

 

Courtney Love en 2010. Je m’attendais à un truc horrible et j’avais été agréablement surpris. Que ce soit par la qualité de show mais aussi par la gentillesse de Courtney qui a fait passer des macarons dans le public et a engueuler les gens qui en prenaient plusieurs au lieu de partager.

 

Juliette and The Licks en 2007 pendant le festival Les femmes S’en Mêlent. J’étais fan de l’actrice, après ce concert j’étais fan de la chanteuse et de son groupe. Une explosion totale d’énergie.

 

Eagles of Death Metal déjà… En 2007 il me semble. Je me rappelle avoir attrapé le T-Shirt de Jesse Hugues au vol et l’avoir offert à ma collègue à coté de moi qui elle, m’avait offert la place de concert. (si Jesse Hugues avait fait mon gabarit, je l’aurais gardé… ahahahah)

 

The GazettE en octocbre 2007, la salle était rempli d’adolescente pré-pubère fan de J-Rock. Les murs suintaient et moi je kiffais le gros son qu’ils envoyaient !

 

 

The Dead Weather en juin 2010. Un concert écourté à cause de la chaleur et de la mauvaise climatisation de la salle. C’était tellement chaud et suffocant ! Mais ça collait tellement à la musique.

 

Le retour d’FFF…

 

 

Tellement de bons souvenirs… Hâte de m’en refaire pleins d’autres !