Rise of the Northstar au Download Festival 2017

 

ROTNS, RISE OF THE NORTH STAR, WELCAME, SAMURAI SPIRIT

 

Vous vous rappelez l’affrontement entre Goku et Freezer dans DBZ ? Freezer prend l’avantage au combat, jusqu’à ce que Goku génère un Genki Dama qui semble venir à bout de son ennemi. Cependant, Freezer a survécu à l’attaque et blesse gravement Piccolo avant de fumer Krilin. Goku devient alors sur-vénère et se laisse submerger par la colère. Il se transforme pour la première fois en Super Saiyan. Sa force dépasse alors celle de Freezer, même lorsque celui-ci déploie sa puissance à 100 %. Goku finit par défoncer Freezer comme il se doit. Vous vous rappelez de la sensation que vous avez ressentie en voyant Goku se transformer en super-guerrier la première fois ? Moi je m’en rappelle très bien, et c’est la même sensation que j’ai à chaque fois, noué au fond du bide, quand je vois Rise of the Northstar sur scène…

 
ROTNS, RISE OF THE NORTH STAR, WELCAME, SAMURAI SPIRITROTNS, RISE OF THE NORTH STAR, WELCAME, SAMURAI SPIRIT

 

La suite de l’article avec des belles photos par une vraie photographe, par ici…

 

Gutterdämmerung

 

Gutterdämmerung, c’est l’ovni rock qui a fait parler de lui ces derniers mois. Il s’agit d’une idée folle née dans l’esprit malsain du photographe et réalisateur Björn Tagemose. Il a voulu créer une oeuvre bâtarde à mi-chemin entre concert rock, et cinéma… Une expérience immersive dans un configuration de concert classique mixé avec du théâtre et un film. On rajoute à l’ensemble, des apparitions à l’écran de quelques uns des plus grands rockeurs de la planète : Iggy Pop, Grace Jones, Lemmy, Slash, Mark Lanegan, Henry Rollins, Josh Homme ou encore Tom Araya… Le délire rock foutraque absolue. C’est donc avec une excitation non dissimulée que je me suis rendu à l’Elysée Montmartre, le vendredi 10 février.

 

La suite de l’article par ici…

 

Les vrais héros de la Petite Maison dans la Prairie

J’ai envie de vous faire une série de portraits sur les vrais héros de la TV…

Voici donc pour moi, les véritables héros de la Petite Maison dans la Prairie !

 

Le premier chien de Laura s’appelait Jack. Après sa mort, il est dit qu’il monte au paradis.

R.I.P. mon gros Jacky, j’espère que tu bois des Piña colada avec Jésus !

Le deuxième chien de Laura (un border collie noir et blanc) s’appelait Bandit.

Il doit son nom au masque noir qu’il a l’air de porter.  Moi pour la même raison, j’avais appelé mon chien Zorro !

Il vient de la ville (car un chien aussi cool ne peut pas venir de Walnut Grove) et cette petite conne de Carrie voulait l’appeler « Tom ». Ce sale petit toxico d’Albert lui construira une niche, Mais c’est surtout Carrie qui s’en servira. Au début, il n’est pas bien accepté par Laura.

IDA

Ida est un film polonais réalisé par Paweł Pawlikowski, sorti en 2013. Le film a remporté du meilleur film en langue étrangère en 2015 et le mérite largement. Il est passé la semaine dernière sur Arte et je suis bien content de l’avoir enfin vu.

Cela se passe dans la Pologne des années 60. Une jeune orpheline élevée au couvent, part à la rencontre de sa tante, seul membre de sa famille encore en vie. Elle découvre alors qu’elle est juive et que ses parents ont péri pendant la guerre, enterrés nul ne sait où.

On est pas loin d’un buddy movie, avec un personnage expérimenté/désabusé et une débutante candide. Ida et Wanda partent dans un road trip dans la campagne polonaise des sixties en quête de réponses. L’une veut découvrir qui elle est, l’autre tente d’oublier qu’elle a été un juge au service du Parti communiste.

C’est un film beau, simple, poignant et mis en beauté par des immenses espaces vides. Une lumière magnifique. Le chef op à lui tout seul mériterait un oscar. Les personnages charismatiques, souvent filmés au bord du cadre, comme écrasés par le décor/le vide.

 

Bref, un film à voir.