Here we are, born to be king…

J’ai pris cette photo à Rock En Seine et je ne sais pas vraiment ce que cette nana foutait avec son épée…

Ma théorie, c’est que cette demoiselle est une immortelle et qu’elle venait de couper la tête à un autre immortel… Elle attendait qu’un groupe se mette à jouer une reprise de Queen pour se prendre sa décharge de Quickening…

J’attend vos théories… Je filerais des goodies chopé pendant le festival à la meilleure histoire. (et pas la peine de dire qu’elle essayait de se faire repérer par ses potes qui la cherchait… C’est pas crédible !).
 

Rencontré par hasard…

En attendant que je mette au propre mes notes pour le compte-rendu de Rock en Seine, voici une photo d’une rencontre fortuite entre 2 concerts dans l’enceinte du festival…

 

 

Pour celles et ceux qui ne savent pas de qui il s’agit, c’est Abe et Sergio, respectivement batteur et bassiste de Deftones !

 

[youtube width= »600″ height= »367″]http://www.youtube.com/watch?v=woAcXSMyCEw&feature=youtu.be[/youtube]

AC/DC Let There Be Rock, The Movie

Let There Be Rock, The Movie est un concert filmé du groupe AC/DC, lors de leur passage au Pavillon de Paris, le 9 décembre 1979 (j’avais un an… J’ai donc une excuse pour ne pas avoir assisté à ce concert). Le film est sorti en VHS en septembre 1980 en France. En plus du concert, on y voyait des interviews et des images backstage. Le film n’avait jamais été réédité jusqu’à aujourd’hui, et voici donc le DVD ou le blue Ray plus de 25 ans après la version VHS. Avant de regarder ce film, il faut faire un petit retour en arrière. En 1979, AC/DC n’est pas encore le groupe de hard-rock pour les stades qu’ils sont aujourd’hui. Ils venaient juste de connaître un vrai succès mondial avec l’album culte Highway to Hell. Ce concert parisien fut l’un des derniers avec Bon Scott, qui allait mourir quelques mois plus tard.

La suite de l’article ici.

 

 

[youtube width= »600″ height= »367″]http://www.youtube.com/watch?v=8nn95DyR5EU[/youtube]

Opie Garvey ?

Je suis fan de série TV depuis toujours. Cette semaine, je me suis rendu compte que Jonathan Garvey de La petite maison dans la prairie et Opie de Sons of Anarchy n’étaient qu’une même personne…

Ce comédien doit avoir une machine à remonter le temps et il s’en sert pour jouer dans les séries cultes de toutes les époques… Il est obligé d’espacer d’environ 25 ans ces apparitions pour ne pas se faire repérer, mais avec les rediffusions en boucle, il s’est fait griller !

Je me demande si il a joué dans une autre série que j’ai vu, ou dans une série que j’aimerais dans 20 ans…

 

 

Sinon, je bosse pour me faire des book (illustrateur et graphiste) en ligne et je suis en train de préparer Rock En Seine. J’ai une semaine très chargé, je ne sais pas si je vais poster ici souvent…

L’inspecteur Derick en flyer…

L’inspecteur DERICK ne fait pas que râler sur ce blog… Depuis hier, il lui arrive aussi de le faire sur un flyer pour une chouette soirée concert ! C’est gratuit, donc n’hésitez pas à venir…

 

Biffy Clyro – Live at Wembley

Qui aurait aurait parié il y a quelques années sur le succès d’un groupe comme Biffy Clyro ? Et pourtant, ils sont devenus l’un des groupes de rock les plus importants au Royaume-Uni. Le trio écossais vient de sortir son tout premier CD/DVD live, une sorte de feu d’artifice pour couronner le succès du dernier album et l’ascension fulgurante qu’ils ont connu depuis.

 

La suite de l’article ICI.

 

 

[youtube width= »600″ height= »371″]http://www.youtube.com/watch?v=D2v4YsLpI8c[/youtube]

Rock en Seine – Ce qu’il y a à voir ou à rater…

Je vous ai fait une petite présentation de tout les groupes, avec plus de détails pour savoir pourquoi selon moi, il faut y aller ou éviter de voir tel ou tel concert. C’est ici pour le vendredi, là pour le samedi et ici pour le dimanche

Cette année cela va encore être plus difficile de faire un choix entre les différents concerts puisqu’il y a une 4è scène et qu’elle est vachement éloigné des autres !

 

En prenant compte de la qualité des groupes et de la distance entre les scènes, le parcours idéal du vendredi est simple c’est Edward Sharpe, Beat Mark mais peut être pas jusqu’à la fin pour enchaîner avec Biffy Clyro, The Feeling of love, Herman Dune, Funeral Party, Groupelove pas jusqu’à la fin pour avoir le temps d’arriver au début de The Kills, Genera Elektriks, Foo Fighters et Death in Vegas si on a encore de l’énergie.

 

 

Le samedi, c’est Black Box Revelation, Myra Lee, Cage the Elephant, Blonde Redhead, Le corps Mince de Françoise, Q-Tip, Jim Jones Revue, Interpol, Wu Lyf, Artic Monkeys et les Wombats (mais j’avoue que les aller retour entre la grande scène et la scène pression live vont être relou…)

 

 

 

Le dimanche on commence avec Crocodiles, puis The Vaccines, Lilly Wood and the Pricks, Concrete Knives, The LA’s, Miles Kane, The Horrors, Deftones, Nneka et Archive…

 

 

 

Sinon, en parlant de Rock en Seine et de concert, j’ai eu envie de faire un palmarès de l’année dernière…

Dans la liste des meilleurs sets de l’édition 2010 de Rock En Seine, j’aurais pu mettre la pétillante Wallis Bird, les barbus de Eels ou les énergiques King of Conspiracy, mais il fallait faire un choix. Si la météo n’avait pas gâché plusieurs concerts, ce top 3 aurait peut-être été différent ! Bien sûr, c’est purement subjectif, et un autre chroniqueur ferait probablement un autre classement, mais on s’en fout puisque c’est moi qui choisis ! Je me demande qui je vais mettre en en Top 3 l’année prochaine (enfin, il faudrait que Deftones et Foo Fighters fassent vraiment de la merde pour que je ne les mette pas d’office comme étant les meilleurs sets de l’édition 2011).

(roulement de tambour…)

La suite de l’article ICI