J’ai testé un cours de cuisine…

La semaine dernière, j’ai été invité à découvrir et participer à l’Atelier des Chefs.
Le concept est simple, c’est un cours de cuisine en streaming live à 19h tous les jeudis. Pour le moment, il n’y en a qu’un par semaine en direct, mais cela devrait changer rapidement.
Vous allez me dire qu’il n’y a pas d’intérêt à mater un cours de cuisine en direct, alors qu’il existe des milliers de vidéos disponible partout. Je vous répondrais alors que si, grâce à un système de chat inclus au site qui permet de poser des questions en direct au chef pendant que vous cuisinez tout les deux par écrans interposé.
Avec d’autres blogueurs (avec entre autre El Chikito qui dans la vie donne des cours de prononciation de  nom de station de métro…) , on a été invité à découvrir le studio et les coulisses de l’émission. On a pu aussi participer à ce cours dans un cuisine pro avec un grand écran plat pour suivre les directives du chef, un peu comme à la maison… Enfin presque, par ce qu’à la maison j’ai une cuisine minuscule qui n’ai pas équipé d’un écran plat…
L’idée est de pouvoir réaliser en 40 minutes un plat et un dessert pour 4 personnes, avec que des ingrédients que tu peux trouver au supermarché du coin. Le thème de cette session était le barbecue. J’étais donc habillé en mode cuisinier redneck qui n’aurait pas fait tache aux fourneaux du Merlotte’s Bar and Grill de True Blood. Comme je travaille un peu loin du lieu de ce cours de cuisine, j’ai un peu speedé pour être à l’heure et quand je suis arrivé, j’étais couvert de sueur comme Pierre-Sang (le cuisinier asiatique de la saison précédente de Top Chef).

On a donc réalisé du poulet mariné au tandoori avec aubergines, et des bananes aux éclats de gingembre en papillote. Comme on était plusieurs, on se partageait le travail. Ce qui ne nous a pas empêché de bâcler un peu le boulot… J’ai par exemple désossé le poulet en mode Hannibal Lecter pour ensuite malaxer la viande et la marinade avec un plaisir non dissimulé…
Ce jeudi, le chef montrera comment préparer un Risotto et des œufs à la neige.
Mais attention car même si c’est des recettes assez simple, c’est pas si facile que cela. C’est comme quand tu vas à un cours de gym suédoise pour la première fois (je le sais car je l’ai tenté). Au début tu penses que c’est facile, tu y vas les mains dans les poches et au final, tu chiales ta mère ! Pour ces cours de cuisine il faut être préparé et attentif…
Le site (www.atelierdeschefs.fr/fr/live) fonctionne par abonnement et si cela vous intéresse de tenter le coup, je peux vous donner un code qui permet d’accéder à un cours live en ligne gratuit. (je donnerais le code dans les commentaires…).

 

 

le dilemme du festival d’été + chronique EP #37

Cette semaine, je me pose des questions et j’ai un gros dilemme. L’année dernière, j’étais au chômage et j’avais donc plein de temps pour faire des chroniques, filmer des sessions ou aller voir des concerts.

J’ai trouvé un travail et du coup, j’ai beaucoup moins de temps. Mais j’ai très envie de me faire des festivals cet été… Je pense que je me ferais Rock en Seine à Paris fin août quoi qu’il arrive, même si aucun groupe ne me donne des frissons d’envie (il y a quand même The Black Keys, Green Day, Grandaddy, The Dandy Warhols, Eagles of Death Metal…). Il y a bien le festival du Cabaret Vert de Charleville-Mézières qui se déroule en même temps que Rock en Seine et qui me fait envie chaque année, mais à part Joeystarr, Public Enemy et les groupes déjà présents à Rock En Seine, la progrmmation ne m’excite pas trop.

Les Eurockéennes de Belfort, fin juin me font carrément envie avec 1995, Cypress Hill, Jack White, Mastodon, The Cure et Shaka Ponk. Mais en même temps, il y a le Main Square Festival à Arras avec Garbage, Skip the Use, encore Shaka Ponk, The Rapture, Brigitte et surtout Pearl Jam…

Donc le gros combat dans ma tête se joue à ma gauche avec Cypress Hill (que j’ai déjà vu il y a 2 ans et qui étaient excellents), The Cure (que je n’ai jamais vu et que j’aimerais bien voir avant que Robert Smith ne devienne trop gros pour tenir une guitare) et Jack White (qui est excellent mais que je vois en concert tous les ans dans l’une ou l’autre de ces formations). A ma droite, Pearl Jam (groupe dont je suis une petite groupie, qui est excellent en live et qui ne vient que trop rarement en France).

Même si j’obtiens des pass-press avec Froggy’s delight, il va falloir que je paie le train et l’hébergement, puis c’est surtout que je ne peux pas me couper en deux… Je suis perdu, je ne sais pas quoi faire ! En attendant que je prenne une décision, voila une sélection de 3 EP.

La suite de l’article ici.

 

[vimeo width= »600″ height= »340″]http://vimeo.com/8525653[/vimeo]

 

 

Chronique EP #36

Cette semaine, il y a une chronique EP mais le coeur n’y est pas. D’ailleurs, je n’ai même pas le goût de faire plus de 2 CD… Adam Yauch,  alias MCA, co-fondateur, co-chanteur, bassiste des Beastie Boys, est décédé vendredi des suites d’un cancer à l’âge de 47 ans. Cela me fait super chier ! J’aurais préféré que ce soit Zaz ou (et) Christophe Mae qui s’en aille. La vie est une pute !

 

Pour lire la chronique des 2 Ep c’est par ici.

 

[dailymotion width= »600″ height= »450″]http://www.dailymotion.com/video/xl37s_gratitude-beastie-boys_music[/dailymotion]