chronique EP # 31

Dans la sélection de cette semaine, on a une fille et un garçon. Alice et Timothée, tous les deux sont très talentueux. Tous les deux ont des voix sublimes et tous les deux portent à bout de bras, des projets musicaux de grande qualité. Mesdames et messieurs qui êtes en train de lire ces lignes, je vous conseille vivement de vous intéresser à Rover et Sir Alice.

 

La suite de l’article par ici.

 

 

Rock en Seine – Ce qu’il y a à voir ou à rater…

Je vous ai fait une petite présentation de tout les groupes, avec plus de détails pour savoir pourquoi selon moi, il faut y aller ou éviter de voir tel ou tel concert. C’est ici pour le vendredi, là pour le samedi et ici pour le dimanche

Cette année cela va encore être plus difficile de faire un choix entre les différents concerts puisqu’il y a une 4è scène et qu’elle est vachement éloigné des autres !

 

En prenant compte de la qualité des groupes et de la distance entre les scènes, le parcours idéal du vendredi est simple c’est Edward Sharpe, Beat Mark mais peut être pas jusqu’à la fin pour enchaîner avec Biffy Clyro, The Feeling of love, Herman Dune, Funeral Party, Groupelove pas jusqu’à la fin pour avoir le temps d’arriver au début de The Kills, Genera Elektriks, Foo Fighters et Death in Vegas si on a encore de l’énergie.

 

 

Le samedi, c’est Black Box Revelation, Myra Lee, Cage the Elephant, Blonde Redhead, Le corps Mince de Françoise, Q-Tip, Jim Jones Revue, Interpol, Wu Lyf, Artic Monkeys et les Wombats (mais j’avoue que les aller retour entre la grande scène et la scène pression live vont être relou…)

 

 

 

Le dimanche on commence avec Crocodiles, puis The Vaccines, Lilly Wood and the Pricks, Concrete Knives, The LA’s, Miles Kane, The Horrors, Deftones, Nneka et Archive…

 

 

 

Sinon, en parlant de Rock en Seine et de concert, j’ai eu envie de faire un palmarès de l’année dernière…

Dans la liste des meilleurs sets de l’édition 2010 de Rock En Seine, j’aurais pu mettre la pétillante Wallis Bird, les barbus de Eels ou les énergiques King of Conspiracy, mais il fallait faire un choix. Si la météo n’avait pas gâché plusieurs concerts, ce top 3 aurait peut-être été différent ! Bien sûr, c’est purement subjectif, et un autre chroniqueur ferait probablement un autre classement, mais on s’en fout puisque c’est moi qui choisis ! Je me demande qui je vais mettre en en Top 3 l’année prochaine (enfin, il faudrait que Deftones et Foo Fighters fassent vraiment de la merde pour que je ne les mette pas d’office comme étant les meilleurs sets de l’édition 2011).

(roulement de tambour…)

La suite de l’article ICI

 

Cheyenne Marie Mize – Before Lately

Cheyenne Marie Mize a joué en première partie de, et avec Vandaveer pour les concerts du dernier album. Mais ce n’est pas sa première collaboration musical puisqu’on l’avait déjà entendue avec Bonnie « Prince » Billy. Cheyenne Marie a donc sorti un album bien à elle et nous envoûte avec une indie-folk sobre et ultra classe.

 

La suite de l’article ICI.

 

 

J’ai adoré son album et pas uniquement par ce qu’elle me l’a donné en main propre !

NerdZ, S04 – E17, behind the scene

Alors pour commencer ce Behind the scene, je vais répondre à pleins de questions qui m’ont été posé à propos de cet épisode musical…

 

Déjà, toutes les chansons ont été créé spécialement pour NerdZ… On n’a rien repris qui existait déjà.

– La chanson de Dark et celle de Caroline, ont été composé par Ivan Callot (ex-Fatal Picard – Les Rois de la Suède…).

– Les chansons de Régis ont été composé par Damien Petre (Daffysam).

– La chanson de Jérôme a été composé par François N’Guyen (ex-Les rois de la Suède, Elista…).

Les chansons ont été écrite pas Poulpe, Davy et moi, sauf celle de Jérôme que j’ai écrit tout seul (et d’ailleurs y’a quelques fautes…).

 

 

Mon playback n’est pas parfait (alors que tout le monde sait que je suis le roi du lips-sync) car on a filmé « mon clip » sans avoir la version définitive de la chanson. Du coup ma synchronisation des lèvres est bonne, mais avec la version maquette de la chanson… La chanson de Jérôme a vraiment été maudite !

Au départ, je voulais l’enregistrer avec MiLK and Fruit Juice… Il était question que je joue la basse moi même ! Un studio de répétitions a même été réservé, mais un ennui de santé (un problème dans l’oreille, ce qui rend tout travail musical compliqué…) a obligé MiLK a abandonné le projet…

Le bébé a ensuite été refilé à un musicien d’Ankama. On a fait une réunion à Roubaix avec lui. Je lui ai envoyé des chansons que j’aimais bien, auquel j’aurais bien aimé que cela ressemble (Creep de Radiohead pour le coté plaintif pathétique et Make it wit chu de Queens of the stone age pour le coté nonchalant de la voix…). Le morceau a été composé et la partie musique enregistré, mais le musicien n’a pas voulut poser sa voix sur la maquette. Du coup sans modèle, pour savoir ou et comment placer ma voix, on a abandonné cette version… (Oui, chanteur c’est un métier… Sans maquette, c’est assez dur pour un noob comme moi…)

Finalement Poulpe a demandé à François, et François a accepté… Mais entre Les Rois de la Suède et Elista, François a été très occupé, et il ne nous a envoyé la maquette de la chanson que la veille du jour ou je devais tourner mes playback… (La veille du tournage, je n’avais jamais entendu ma chanson, alors que Poulpe et Maelys avaient déjà enregistré les leurs depuis de nombreuses semaines…)

Pendant toute la journée, dès que j’avais un moment de pause entre 2 scènes, j’écoutais la chanson en boucle sur mon Iphone. Je l’ai écouté jusqu’à 3 heures du matin…

 

 

 

Mon accent en anglais est vraiment pathétique sans parler des fautes de grammaire (mais je ne peux m’en prendre qu’à moi même… C’est moi qui ai voulut une chanson en anglais !) La chanson est pathétique juste comme il faut. Elle est ridicule, mais pas trop (à l’image de Jérôme à ce moment de la série…). Clément a fat un boulot énorme sur cette épisode (encore plus que d’habitude…) !

 

Sinon hors musique,  les voix russes dans le satellite sont faites par Poulpe, Ivan et moi…

La squaw-biatch-sexy sur le rap des cowboys de Régis Robert, n’est autre que Marjolaine notre maquilleuse et figurante préféré… Si vous trouvez que sa danse lascive est sexy, vous pouvez me remercier, je suis le chorégraphe ! Mais du coup, si vous m’imaginez en train de danser de la même manière pour lui montrer quoi faire, c’est un peu moins hot !