GEMMA BOVERY d’Anne Fontaine

Je suis assez difficile avec les films français en général. Mais Gemma Bovery est adapté du roman graphique de l’auteure anglaise Posy Simmonds, à qui l’on doit également Tamara Drewe, adapté sur grand écran en 2010 avec déjà Gemma Arterton dans le rôle principal.

J’avais bien aimé Tamara Drewe et j’étais tombé sous le charme de Gemma Aterton, donc je me suis laissé tenté par cette nouvelle adaptation.

 

Le film est sympathique. Fabrice Luchini, même si il parle parfois à la caméra, n’en fait pas des caisses (à part à un moment ou deux). Il est drôle et sait donner vie à un homme qui s’emmerde et fantasme beaucoup. Son jeu de regard et ses silences sont presque plus important que ses dialogues…

Gemma Aterton est fraîche et sublime. Le jeu en français n’est pas super naturel à certains moments, mais dans la grande majorité du film, on reste sous son charme.

Une histoire simple mais qui nous garde scotché à l’écran.

Un film plaisant, qui donne envie de changer de voisinage et de manger du pain frais…

 

 

3 Commentaires

  1. Salut Didier !
    Tout d’abord je tiens à te témoigner tout mon respect pour le travail que tu accomplis. Tu es une de mes sources d’inspiration, clairement.
    J’ai une question, comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>