Pop Redemption.

En allant voir Pop Redemption j’avais peur de me retrouver avec une comédie française pas drôle comédie française qui caricature à mort la communauté des fans de métal…  On se souvient tous Personne ne se rappelle de Cyprien le film d’Elie Semoun sur les geeks… Plus jamais ça !

Mais là, ça va. Le film a été encadré par Steeve Petit de Zull FX (groupe de death metal français) pour que ce soit crédible et une partie du film a été tourné au HellFest de l’année dernière. Même si Jonathan Cohen à la batterie n’a pas une manière ultra metal de mimer le martelage de fût,  l’ensemble est plutôt cool.

On se tape pas des barres de rire toute les 15 secondes, mais le film est plus que plaisant. L’ado de 15 ans, fan de musique ultra violente et de gag potache qui est en moi aurait surkiffé le film… J’ai grandi, j’écoute moins de metal (et j’ai jamais écouté de black), j’aime toujours l’humour potache et j’ai vraiment bien aimé ce film. De toute manière Alexandre Astier a participé un peu au scénario (et joue aussi dans le film) ce qui est gage de qualité… Pour moi Pop Redemption est à mi chemin entre un film des Charlots et Spinal Tap.

(Un film des Charlots dans le sens ou il s’agit d’une comédie française avec une bande de potes pris dans une sorte de roadtrip absurde mais heavy metal. )

 

De toute manière j’avais envie de voir ce film par ce que Julien Doré est dedans et que j’aime bien ce mec (et que selon sa meuf de l’époque, il était fan de NerdZ et surtout de Régis Robert…). Puis aussi à cause de la présence de Jonathan Cohen qui a joué dans les derniers épisodes de NerdZ.

Donc en résumé il faut aller voir ce film…

Gloire à satan !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>