RESPIRE de Mélanie Laurent

Au lycée une nouvelle élève, Sarah, est placé à côté de Charlie, une ado de 17 ans. Une amitié se lie entre les deux filles. Très vite, Charlie cultive une adoration pour Sarah, qui quant à elle, profite de la situation et se montre de plus en plus manipulatrice…

 

Malgré mes aprioris (sur le cinéma français et sur Mélanie Laurent), j’ai bien aimé RESPIRE. Les acteurs sont vraiment bon. Le film est bien réalisé (à part la toute dernière seconde avant le générique de fin, avec un regard caméra aussi lourd qu’inutile). Par contre c’est un peu oppressant. C’est glauque, mais pas glauque-cool comme un clip de Die Antwoord, ni glauque-malsain comme Bernard de La Villardière qui arpente les bordels balinais sous prétexte de journalisme. C’est glauque comme la vie… Glauque comme un petit déjeuner avec ses parents qui sont en train de se quitter. Glauque comme un lundi matin gris devant un lycée à l’architecture 70’s. Glauque comme un étendage de lessive dans un pavillon de banlieue. Une esthétique crue sur certaines scènes qui renforce le réalisme de l’histoire…

Parfois j’étais vraiment avec Charlie et j’avais du mal à respirer. Le film m’a mis plusieurs fois très mal à l’aise car ça me rappelait beaucoup trop de choses que j’avais enfoui profond depuis le collège.

 

Mon avis sur ce long-métrage est paradoxale. Je pense que c’est un bon film et qu’il est à voir mais comment conseiller à quelqu’un d’y aller alors qu’il m’a fait mal au bide.

C’est clairement pas un film à aller voir un dimanche soir pour se détendre avant la reprise ni pour essayer d’emballer. Mais si vous avez été victime de harcèlement – de violence – de manipulation, ado comme dans votre vie d’adulte, ce film risque de vous toucher.

 

 

Ca me fait penser que le Mélanie-Laurent-Bashing de la semaine dernière prend un tout autre sens avec ce film.

Je dis ça, je dis rien…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>