Chronique du nouvel album de BEAT MARK

Le vendredi 26 août 2011 à 16h45, lors du festival Rock en Seine, j’avais rendez-vous avec le groupe français Beat Mark pour une interview. Un des membres du groupe m’avait même appelé deux jours avant pour confirmer et déplacer d’un quart d’heure notre entrevue.Le groupe m’a alors posé un gros lapin et ne m’a jamais rappelé pour prévenir de l’annulation ou d’un éventuel retard.

 

 

Je ne sais pas qui est le responsable de cette impolitesse pas très professionnelle. Je ne veux pas savoir si cela vient du groupe ou de son attaché de presse. Mais ce vendredi 26 août 2011 à 16h45, le groupe Beat Mark est devenu mon ennemi. Pas à cause du lapin en lui-même (enfin si un peu quand même), mais parce qu’ils m’ont fait rater le concert de Biffy Clyro !

 

 

5 ans après, je n’ai pas oublié. J’ai la rancœur tenace ! Je suis une teigne…

 

 

Donc message à Beat Mark : « Je ne vous oublie pas ! Vous avez une dette envers moi ! Vous me devez un concert de Biffy Clyro ». Et c’est vrai, je ne lâcherai jamais… 5 ans après, quand on me demande quel groupe français est cool, je donne des noms de bon groupe mais je précise aussi que Beat Mark est un groupe à éviter.

 

 

Bref «  » le nouveau disque de Beat Mark est peut être cool, je n’en sais rien et je m’en bats les steaks… Je vais continuer à penser que c’est un groupe à chier.

 

 

Je conseillerais donc aux gens de ne pas acheter ce disque, de ne pas aller voir ce groupe en live. Si vous voulez de la très bonne musique je conseille d’acheter le nouvel album de Biffy Clyro qui va sortir cette année et de tout faire pour aller voir Biffy Clyro en live…

 

 

Didier le rageux

 

 

Les chroniques du gros barbu – Grand Tour par Orouni

 

On va commencer cette chronique en disant la vérité. Je vais parler de Grand Tour, le nouvel album d’Orouni car je le connais personnellement. On n’est pas meilleurs potes. Je ne l’invite pas à passer Noël avec moi en Ardèche et il ne m’invite pas à manger quand il fait une tartiflette… Mais oui, je le connais.

Donc s’il y a copinage, c’est du copinage ultra assumé. Car si je ne le connaissais pas personnellement, je n’aurais peut-être jamais écouté sa musique et cela aurait été bien dommage.

 

La suite de l’article par ici

Chronique EP et Single #24

Il fait chaud et humide, ce n’est vraiment pas un temps à prendre le métro sans transpirer comme un porc. Pour vous aider à supporter les voyages en transport en commun, je vous propose donc une petite sélection d’EP. On va d’abord partir du côté de Bordeaux avec le rock psyché de Sharitah Manush, on ira ensuite à Nantes avec Elephanz et on retournera à Paris avec Mc Luvin.

 

La suite de l’article ici.

 

[youtube width= »600″ height= »371″]http://www.youtube.com/watch?v=j1SOwIzl0w8[/youtube]

Cheyenne Marie Mize – Before Lately

Cheyenne Marie Mize a joué en première partie de, et avec Vandaveer pour les concerts du dernier album. Mais ce n’est pas sa première collaboration musical puisqu’on l’avait déjà entendue avec Bonnie « Prince » Billy. Cheyenne Marie a donc sorti un album bien à elle et nous envoûte avec une indie-folk sobre et ultra classe.

 

La suite de l’article ICI.

 

 

J’ai adoré son album et pas uniquement par ce qu’elle me l’a donné en main propre !