NerdZ en concert, ce jeudi !

Désolé, je ne poste plus très régulièrement sur ce blog, mais ça va bientôt revenir… En attendant je remet un petit coup de promo !

 

NerdZ est terminé et on ne repartira probablement jamais en dédicace en tant que NerdZ (pas la peine de râler dans les commentaires, c’est pas de mon choix). Donc si vous voulez assister au dernier événement lié à la série, une sorte de fin alternative à la saison 4, c’est ce jeudi à Paris…

 

Pour acheter votre place, c’est ici ou par .

Cela pourrait ressembler un peu à ceci…

[youtube width= »600″ height= »335″]http://www.youtube.com/watch?v=lla_4nkBA_E&feature=youtu.be[/youtube]

vidéo shooté par BlackLights au TGS à Toulouse, pendant le rappel des Rois de la Suède.

 

 

Y’a un truc qui me fait délirer, c’est que je vais avoir une fiche de paie en tant que chanteur. uhuhuhuhuhuh

à jeudi soir.

Rock en Seine 2011 – Résumé du 1er jour.

 

14h00 – Entrée du festival

Je sors du métro et je me viande la gueule bien comme il faut. Les ouvriers qui sont en train de nettoyer le pont de Sèvres après la tempête de cette nuit sont morts de rire. J’arrive à la tente des accréditations et je retrouve Diane, ma binôme photographe. On est arrivés un peu en avance, histoire de repérer les lieux. On remarque que c’est un peu mieux foutu et mieux organisé que les années précédentes dans le coin VIP/Presse.

 

 

14h40 – Dans le Festival

On traverse le festival pour aller voir la scène Pression Live où a lieu le premier concert. Cette toute nouvelle quatrième scène est sympa mais vraiment trop loin. Le seul côté positif de cette météo, c’est que c’est le retour des filles en mini-short et bottes en caoutchouc. Faute de place, toutes les affiches ne sont pas présentes dans l’allée Rock’Art, certaines sont disséminées dans le reste du festival. C’est dommage de ne pas les avoir toutes placées au même endroit. Du coup, il y en a que je n’ai même pas vues !

 

La suite de l’article ici. N’hésitez pas à lire l’article en entier, je râle contre BEAT MARK un des petits groupes des avant-scènes qui m’a bien foutu les glandes…

 

 

et un grand merci à Lina pour la correction de ce papier…