Gutterdämmerung

 

Gutterdämmerung, c’est l’ovni rock qui a fait parler de lui ces derniers mois. Il s’agit d’une idée folle née dans l’esprit malsain du photographe et réalisateur Björn Tagemose. Il a voulu créer une oeuvre bâtarde à mi-chemin entre concert rock, et cinéma… Une expérience immersive dans un configuration de concert classique mixé avec du théâtre et un film. On rajoute à l’ensemble, des apparitions à l’écran de quelques uns des plus grands rockeurs de la planète : Iggy Pop, Grace Jones, Lemmy, Slash, Mark Lanegan, Henry Rollins, Josh Homme ou encore Tom Araya… Le délire rock foutraque absolue. C’est donc avec une excitation non dissimulée que je me suis rendu à l’Elysée Montmartre, le vendredi 10 février.

 

La suite de l’article par ici…

 

POST POP DEPRESSION

mr malinois, malinois, monsieur malinois, illustration, post pop depression, iggy pop, josh homme

Putain il suffit que je fasse une chronique sur les 2 premiers extraits de Post Pop Depression, pour qu’ils en sortent un 3ème… C’est pas grave, ça change pas ce que j’en pense !

Cette année s’annonce pleine de mauvaises surprises (l’hécatombe d’artistes en tous genres depuis quelques semaines, mes aller-retours chez le dentiste…) mais aussi beaucoup de belles promesses (un nouveau album de Deftones, un nouveau album pour Biffy Clyro, Rise of The North Star annonce beaucoup de dates de concerts à travers le monde, je me suis mis au sport…).

Une des bonnes surprises nous vient d’un projet vraiment excitant : Iggy Pop, Josh Homme (Queens Of The Stone Age, KYUSS, Eagles Of Death Metal, Them Crooked Vutures… Oui, il a le don de la musique et des noms de groupes un peu chiants), Matt Helders (Arctic Monkeys) et Dean Fertita (QOTSA, Dead Weather…) se sont réunis pour faire un album.

En mode solo, un nouvel album de l’iguane aurait fait peur car Iggy est capable du meilleur (est-il nécessaire de trouver des exemples ?) comme du pire (son album de reprise en français…). Mais avec Josh Homme (qui nous prouve depuis des années que l’on peut être roux et le sauveur du rock ‘n roll) à la barre, cela peut-il être mauvais ?

La suite par ici

ROCK EN SEINE 2014 – Live Tweet !

Pour cette édition 2014 de Rock en Seine, j’aurais aimé faire ma chronique en direct sur twitter… Mais comme il n’y avait pas énormément de réseau sur le site du festival, je le fais ici mais en respectant les codes du live report twitter. Pas plus de 140 caractères par phrase.

 

#RockEnSeine #jour1 #vendredi

 

#TigerBell

 

4 furies suédoises qui se sont rencontré au rollerderby et qui ont échangé les patins contres des guitares. #TigerBell

 

Punk Rock à la manière des 1ers albums des Donnas. Simple – fun – cool – Sans prises de têtes ! #TigerBell

 

L’esprit punk DIY est là et enflamme la Scène Pression Live Kronembourg. C’est énergique et très cool ! #TigerBell

 

On a droit à une reprise de « Ça plane » pour moi en Suédois avec le refrain en français… #TigerBell

 

1er groupe – 1ère bonne surprise. Très bon début de festival avec ce groupe vraiment cool. #TigerBell

 

De toute manière pouvais-je résister à un groupe dont la bassiste se démène sur sa 4 cordes avec des collants chats ? #TigerBell

 

Il se met à pleuvoir, comme à chaque édition de #rockenseine… Voilà pourquoi je préfère le festival Primavera de Barcelone !

 

 

ça c’est la bassiste des Tiger Bell…

 

La suite de l’article est visible par ici…

FFF au Bataclan

 

Il y a 20 ans, la musique commençait à prendre une grande importance dans ma vie… Je voulais m’offrir un concert pour la première fois… (Je rappelle que j’étais en Ardèche et que les concerts de rock, c’était pas ce qu’il y avait de plus fréquent ! Je me rappelle avoir hésité entre 2 concerts… FFF à St Etienne ou Bryan Adams à Vienne… J’ai opté pour Bryan Adams car Robin des Bois venait juste de sortir au ciné et il cartonnait avec la B.O. !

Mais 20 ans plus tard je regrette un peux ce choix… Mais j’ai enfin réparé cette erreur et je suis aller voir FFF en live…

Je préfère prévenir que ce live report va être un peu décousu, car c’était un concert vraiment intense et j’avais envie d’en profiter sans prendre de notes pour me rappeler quels titres ont été joués et dans quel ordre. La seule information qui compte de toute manière, là voilà : FFF est de retour !

 

La suite de l’article ici.

 

Photo by Thomy Keat.

Les chroniques du gros Barbu en GIF animé (The Pretty Reckless)

Quand je reçois The Pretty Recless pour en faire une chronique…

 

Quand Taylor Momsen tente de devenir la nouvelle Courtney Love…

 

Quand Taylor Momsen écoute la version finale de son dernier album…

 

Quand l’ingénieur du son regarde Talor Momsen enregistrer…

 

Ce qui arriverait aux fans de The Pretty Reclkess dans un monde idéal…

 

Quand j’ai envie de dire à Taylor Momsen d’arrêter les conneries avec The Pretty Reckless…

 

Ce que je pense du dernier album de The Pretty Reckless.

 

Sinon ma vraie chronique est lisible par ici… Y’a moins de gif et c’est un tout petit peu moins méchant.

(j’espère que les trolls vont s’énerver !)

Mondial du tatouage 2014

Je suis un tatoué, je suis même devenu addict. J’en ai fait quatre en moins de deux ans et je ne compte pas m’arrêter. Du coup, je me faisais une joie d’aller au Mondial du Tatouage édition 2014.

La suite de l’article par ici

 

Elle c’est Valérie Vargas… J’aime beaucoup ce qu’elle fait, et je vous conseille d’aller voir le reportage sur elle par le site Vice.

 

Les chroniques du gros barbu – EP #53

Encore une petite sélection d’EP et singles en mode Twitter. Il y a du bon et du moins bon mais il y en a pour tous les goûts et je me suis surpris à aimer des choses qui ne sont pas forcément dans les styles que j’aime habituellement !

 

La suite de l’article ICI.

Les chroniques du gros barbu – EP et Single #52

Il fait enfin chaud ! Si on avait eu une période d’adaptation à cette température, genre un laps de temps qu’on aurait appelé « Printemps », ça aurait été cool. On ne va pas se plaindre mais comme je transpire comme un boeuf sur mon fauteuil d’ordi pour vous écrire cette chronique de singles et EP, on va faire court. En mode message sur Twitter ! Mais sur les 5 tirés au sort dans ma pile de CD, il n’y a pratiquement que du bon…

 

La suite de l’article ICI.

 

La chronique EP #51 du gros barbu.

Cette semaine, ce n’est pas 3 mais 6 EP que je chronique, car il faut que j’épuise les stocks pour en recevoir de nouveaux. Par contre, on ne va pas faire dans la chronique détaillée, on va aller à l’essentiel. C’est cool, c’est bof ou c’est à chier. Cette semaine ce sera donc Vincha, Klangfeld, The Aerial, Nadéah, Jur et Team Ghost…


La suite de la chronique par ici.

Chronique EP #48

 

 

C’est plus qu’une honte, c’est une ignominie. Avec ses dissimulations, ses mensonges, Jérôme Cahuzac a fait bien plus que salir son honneur. Il a jeté l’opprobre sur son action, discrédité la parole politique et soulevé des doutes quant à l’autorité du chef de l’Etat. Heureusement pour nous, il n’avait pas encore chroniqué les nouveautés EP et singles… Donc je vais vite m’en charger avant qu’il ne gâche aussi ça. Cette semaine il s’agit de Liqueur Brune, Elektric Geïsha et Balinger… On a du pas très bon, du bon et du très très bon !

 

La suite de l’article par ici…