Les vrais héros de la Petite Maison dans la Prairie

J’ai envie de vous faire une série de portraits sur les vrais héros de la TV…

Voici donc pour moi, les véritables héros de la Petite Maison dans la Prairie !

 

Le premier chien de Laura s’appelait Jack. Après sa mort, il est dit qu’il monte au paradis.

R.I.P. mon gros Jacky, j’espère que tu bois des Piña colada avec Jésus !

Le deuxième chien de Laura (un border collie noir et blanc) s’appelait Bandit.

Il doit son nom au masque noir qu’il a l’air de porter.  Moi pour la même raison, j’avais appelé mon chien Zorro !

Il vient de la ville (car un chien aussi cool ne peut pas venir de Walnut Grove) et cette petite conne de Carrie voulait l’appeler « Tom ». Ce sale petit toxico d’Albert lui construira une niche, Mais c’est surtout Carrie qui s’en servira. Au début, il n’est pas bien accepté par Laura.

IDA

Ida est un film polonais réalisé par Paweł Pawlikowski, sorti en 2013. Le film a remporté du meilleur film en langue étrangère en 2015 et le mérite largement. Il est passé la semaine dernière sur Arte et je suis bien content de l’avoir enfin vu.

Cela se passe dans la Pologne des années 60. Une jeune orpheline élevée au couvent, part à la rencontre de sa tante, seul membre de sa famille encore en vie. Elle découvre alors qu’elle est juive et que ses parents ont péri pendant la guerre, enterrés nul ne sait où.

On est pas loin d’un buddy movie, avec un personnage expérimenté/désabusé et une débutante candide. Ida et Wanda partent dans un road trip dans la campagne polonaise des sixties en quête de réponses. L’une veut découvrir qui elle est, l’autre tente d’oublier qu’elle a été un juge au service du Parti communiste.

C’est un film beau, simple, poignant et mis en beauté par des immenses espaces vides. Une lumière magnifique. Le chef op à lui tout seul mériterait un oscar. Les personnages charismatiques, souvent filmés au bord du cadre, comme écrasés par le décor/le vide.

 

Bref, un film à voir.

 

Retour des soirées Deviant Zone au Pandora

Au Pandora à Avignon, La Deviant Zone prépare sa rentrée…
On a déjà la programmation des 2 prochaines soirées !

Halloween va défoncer mais ça c’est pas tout de suite… Avant ça c’est super cool aussi… Le vendredi 16 septembre va envoyer du lourd avec 2 putains de classiques à revoir sur grand écran.

HEY HO ! LET’S GO !

Le 1er album des Ramones a 40 ans ce mois ci. (oui les Ramones est un vrai groupe qui a influencé l’histoire du rock sans jamais connaitre le succès… Ce n’est pas qu’un logo pour T-Shirt chez H&M…)

 

malinois, mr malinois, monsieur malinois, illustration, ramones

 

Ce premier opus est un condensé d’essence punk de moins de 30 minutes, bourré d’énergie et de crétinerie, qui a inspiré les Sex Pistols, les Clash, Green Day et bien d’autres. Même si personnellement, je préfère leur album Rocket to Russia, qui de la première à la dernière piste est parfait, rien à jeter…

Ils étaient stupide, moche, des gros loser mais c’étaient des génies !

 

POST POP DEPRESSION

mr malinois, malinois, monsieur malinois, illustration, post pop depression, iggy pop, josh homme

Putain il suffit que je fasse une chronique sur les 2 premiers extraits de Post Pop Depression, pour qu’ils en sortent un 3ème… C’est pas grave, ça change pas ce que j’en pense !

Cette année s’annonce pleine de mauvaises surprises (l’hécatombe d’artistes en tous genres depuis quelques semaines, mes aller-retours chez le dentiste…) mais aussi beaucoup de belles promesses (un nouveau album de Deftones, un nouveau album pour Biffy Clyro, Rise of The North Star annonce beaucoup de dates de concerts à travers le monde, je me suis mis au sport…).

Une des bonnes surprises nous vient d’un projet vraiment excitant : Iggy Pop, Josh Homme (Queens Of The Stone Age, KYUSS, Eagles Of Death Metal, Them Crooked Vutures… Oui, il a le don de la musique et des noms de groupes un peu chiants), Matt Helders (Arctic Monkeys) et Dean Fertita (QOTSA, Dead Weather…) se sont réunis pour faire un album.

En mode solo, un nouvel album de l’iguane aurait fait peur car Iggy est capable du meilleur (est-il nécessaire de trouver des exemples ?) comme du pire (son album de reprise en français…). Mais avec Josh Homme (qui nous prouve depuis des années que l’on peut être roux et le sauveur du rock ‘n roll) à la barre, cela peut-il être mauvais ?

La suite par ici