Main Square Festival – Le dimanche

Pour ce début de troisième jour, il fait froid et nuageux. La pluie est encore annoncé… Je vais paraphraser Roger Murtaugh dans l’arme fatale : « je suis trop vieux pour ces conneries ». Les festivals d’été sous la pluie avec les pieds dans la boue, c’est clairement plus de mon âge.  Puis ça commence à devenir cher de niquer une paire de pompe à chaque fois…  Avec la fatigue cumulé, ce dernier jour de festival s’annonce rude.

 

La suite de l’article par ici…

 

 

BEAT ASSAILANT

WIZ KHALIFA

INCUBUS

SHAKA PONK

Main Square Fesitval – Le samedi

Deuxième jour de festival. Les concerts commencent un peu plus tôt et on arrive un peu à la bourre car il faut que je refasse tout le parcours pour obtenir mon bracelet presse et mon badge photo (un bracelet et un badge unique pour les 3 jours aurait été plus simple…).

Je loupe donc le début du set des punk de X. Comme j’ai raté le moment ou j’ai le droit de les prendre en photo, je décide de donner sa chance à un groupe un peu susceptible à la critique, à savoir La Moustache de Martin Pinpin. Susceptible car dans mon article qui parlait des groupes à voir sur le Main Square, je m’étais un peu moquer de leur nom… Ce n’était pas les seuls, je m’étais aussi moqué du nom des Lolito par exemple (sauf que Lolito est un groupe génial à découvrir de toute urgence…) car je suis comme ça ! Je suis un petit coquin moqueur…
Le groupe m’a aussitôt envoyé un mail pour se plaindre de ce que j’avais dit et m’a ensuite un peu clashé sur leur page facebook (d’ailleurs , j’ai pas compris la vanne sur Claude François… C’est par ce que mon nom de famille est aussi un prénom ?).

Bref je suis aller voir ce que valait le groupe sur scène, car j’ai aussi le droit de me tromper dans mon mauvais goût. Je suis arrivé en plein milieu d’une chanson reggae. Alors la chanson à texte en reggae joué par des blancs, je crois pouvoir dire que c’est définitivement pas ma came.  Déjà que j’aime pas trop Sinsemilia, mais alors la version cheap de Tryo… Non merci ! J’ai préféré aller me poser dans l’herbe pour profiter du soleil et de la fin de X en attendant les Skip The Use.

 

La suite de l’article par ici.

 

Quelques photos de l’excellent set de SKIP THE USE :

 

 

La suite et fin demain…

Main Square Festival 2012 – Le vendredi

C’est la première fois que je me fais un festival loin de chez moi. Du coup, c’était un peu comme partir en vacances. En arrivant dans un fast food dans la banlieue d’Arras, je me rends compte que le service est rapide et efficace. Le lieu est aussi super propre. Je suis donc totalement dépaysé !

Pour en revenir au festival, c’est un peu compliqué d’y aller en voiture, mais comme les hôtels de la ville sont pris d’assaut 6 mois à l’avance et que je refuse de faire du camping, avoir un véhicule permet d’aller dans un hôtel plus loin mais pas cher. Par contre, il est assez facile de se garer et même pas trop loin du festival. Le lieu est assez cool, dans la citadelle d’Arras. La grande scène est posée sur de la terre, alors que la petite scène (la Green Room), est dans un long rectangle de verdure. Comme je suis un peu à la bourre (les bouchons pour sortir de Paris), je zappe consciemment le set des Maccabees pour aller voir Lolito à 15h30 sur la Green Room.

LOLITO

Le groupe est l’un des gagnants du Tremplin Main Square 2012 et balance une pop rock énergique et efficace. C’est super pop. Les deux chanteuses sont super belles (car oui c’est important, comme le disait Papy, il n’y a que les Pixies à pouvoir se foutre de leur physique et de leur look) et balancent de bien belles mélodies sur de bons petits riffs de guitare. La basse est ronde et enveloppe l’auditeur (enfin, moi en tout cas…). Le clavier balance des petits gimmick simples et efficaces qui rentrent bien dans la tête.

 

La suite de l’article par ici

 

Sinon, voici une petite sélection des photos de la journée…

 

LOLITO

 

 

THE SUBWAYS

 

 

GARBAGE

THE XX

METRNOMY

La suite demain…

Main Square Festival 2012 – Ce qu’il ne faut pas rater !

 

Après un printemps qui ressemblait à un long automne, j’ai eu comme une envie de décibels et de soleil (malgré ma peau de roux). Je me suis donc posé la question des festivals de rock où je pourrais aller. Rock En Seine, c’est bien mais c’est dans longtemps. Primavera et Coachella font envie mais c’est loin et donc il faut le budget (et une machine à remonter le temps).

En comparant sur le net les différents festivals, j’ai comme souvent été interpellé par la programmation quasi sans fautes du Main Square Festival. C’est vrai que chaque année, ils ont des têtes d’affiche vraiment excellentes et je suis à chaque fois dégoûté d’être bloqué à Paris. En plus des têtes d’affiche, il y a aussi une multitude de groupes excellents à découvrir. Autre point positif, le festival a l’air d’être à taille humaine. J’entends par là qu’il n’y a que 2 scènes, donc les spectateurs ne seront pas confrontés à trop de choix cornéliens pour voir tel ou tel groupe, car dans les gros festival à 4 scènes, c’est vraiment frustrant de devoir choisir entre deux bons groupes programmés en même temps.

Bref, cette année c’est décidé, je serai à Arras pour le Main Square Festival (enfin si je trouve un logement, ce qui n’est pas encore gagné, tous les hotels ont été pris d’assaut) !

Pour ceux qui hésite encore à venir, ou pour ceux qui y seront (d’ailleurs si tu as un coin de canapé à me proposer, contacte-moi) mais qui ont envie de ne rien rater, je vous propose de suivre mon planning qui est totalement subjectif et basé sur mon unique bon goût (je sens qu’on va bien s’amuser à ce festival).

La suite de l’article par ici.

 

Sinon pour se mettre dans l’ambiance, je vous propose de revoir la session qu’on avait enregistré avec Shaka Ponk, et qui devrait être un des moments fort du festival…

[youtube width= »600″ height= »338″]http://www.youtube.com/watch?v=ywp0ZIzrtYM[/youtube]