IDA

Ida est un film polonais réalisé par Paweł Pawlikowski, sorti en 2013. Le film a remporté du meilleur film en langue étrangère en 2015 et le mérite largement. Il est passé la semaine dernière sur Arte et je suis bien content de l’avoir enfin vu.

Cela se passe dans la Pologne des années 60. Une jeune orpheline élevée au couvent, part à la rencontre de sa tante, seul membre de sa famille encore en vie. Elle découvre alors qu’elle est juive et que ses parents ont péri pendant la guerre, enterrés nul ne sait où.

On est pas loin d’un buddy movie, avec un personnage expérimenté/désabusé et une débutante candide. Ida et Wanda partent dans un road trip dans la campagne polonaise des sixties en quête de réponses. L’une veut découvrir qui elle est, l’autre tente d’oublier qu’elle a été un juge au service du Parti communiste.

C’est un film beau, simple, poignant et mis en beauté par des immenses espaces vides. Une lumière magnifique. Le chef op à lui tout seul mériterait un oscar. Les personnages charismatiques, souvent filmés au bord du cadre, comme écrasés par le décor/le vide.

 

Bref, un film à voir.

 

Christmas Trip Partie 2 – Annonay/Malczyce (1500km)

Annonay – Le Péage du Roussillon – Lyon -Francfort – Wrocław – Malczyce

(1500 km)

Après 3 jours en Ardèche, on s’est levé très tôt (genre 5h00 du mat) pour prendre un taxi et un bus pour nous amener à un gare hors d’Ardèche, car en Ardèche les trains passent mais ne s’arrêtent pas… Puis comme à chaque Noël, des employés de la SNCF font grève pour faire chier les usagers, on a pris un autre train que celui prévu et un taxi qui nous a coûté une blinde jusqu’à l’aéroport de Lyon. De là, on s’est envolé vers Wrocław en Pologne (via Francfort sinon c’est pas drôle, mais c’est surtout beaucoup moins cher comme ça…). Et on a ensuite roulé jusqu’à Malczyce, le village d’enfance de ma chérie.

Je vais pas vous mettre de photo de Noël, car c’est privé et que j’en ai de toute manière pas fait car on a passé notre temps (comme en Ardèche) à manger ou à préparer à manger. J’ai appris à faire des pierogis (j’ai des preuves), j’ai fait un réveillon de Noël familial traditionnel (avec des traditions inconnues). C’était vraiment cool et intéressant. En plus j’ai été gâté (pour les curieux, allez voir sur mon instagram)…

Entre 2 repas (il y’en avait environ 14 par jours, sans parler des gâteaux…), les rencontres avec la famille et les amis, ma chérie m’a fait faire un peu d’exploration urbaine (cette fois ci pour de vrai) dans une usine de papier abandonné.

Voici une sélection de photos en couleur de cette promenade.

malinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justynamalinois, Mr Malinois, Monsieur Malinois, justyna

 

Des photos en noir et blanc arrivent dans quelques jours…

 

On s’est pas pris la neige, mais le sol avait une énorme couche de givre et les routes étaient très verglacé… J’aime bien le froid quand on a un gros bonnet et des nouveaux gants bien chaud…

 

 

2040 km de parcouru depuis le début.

La Pologne en Noir et Blanc

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de partir à la re-découverte de la Pologne pour un gros week-end en amoureux…

Voici une sélection de photos en noir et blanc de ce que j’y ai vu.

 


malinois,